Le mécanisme de la perte de cheveux chez l’homme:DHT`

La DHT provoque la «miniaturisation» des follicules pileux La perte héréditaire des cheveux chez l’homme (alopécie androgénétique) est causée par l’action de l’hormone dihydrotestostérone (DHT) sur les follicules pileux du cuir chevelu génétiquement sensibles. Normalement, les follicules pileux passent par un stade de croissance (anagène), qui dure de 2 à 6 ans, et un stade de repos (télogène), qui dure environ 1 à 4 mois. Cependant, une exposition prolongée à la DHT fait que les follicules génétiquement sensibles passent progressivement moins de temps à grandir et plus de temps au repos. Les follicules deviennent progressivement plus petits, dans ce qu’on appelle la «miniaturisation», ce qui les amène à produire des tiges capillaires de plus en plus petites. Finalement, ils arrêtent complètement de produire des poils, laissant une zone chauve. Consulter un médecin Les follicules sensibles à la DHT résident normalement à l’avant, au sommet et à la couronne du cuir chevelu. Lorsqu’un nombre suffisant de follicules dans ces zones sont miniaturisés, la calvitie présente un modèle facilement identifiable qui est décrit par la classification Norwood de la perte de cheveux chez les hommes. La calvitie commence généralement par une récession de la racine des cheveux au niveau des tempes et un amincissement de la couronne. Il peut évoluer vers une calvitie complète à l’avant, le haut et la couronne du cuir chevelu tout en laissant une couronne de cheveux autour du dos et des côtés du cuir chevelu. Cette zone, qui se compose d’un grand nombre de follicules résistants à la DHT, est souvent appelée «zone permanente».

 

Calvitie: gènes, hormones et âge

Le mécanisme de la perte de cheveux chez l’homme: DHT La DHT provoque la «miniaturisation» des follicules pileux La perte héréditaire des cheveux chez l’homme (alopécie androgénétique) est causée par l’action de l’hormone dihydrotestostérone (DHT) sur les follicules pileux du cuir chevelu génétiquement sensibles. Normalement, les follicules pileux passent par un stade de croissance (anagène), qui dure de 2 à 6 ans, et un stade de repos (télogène), qui dure environ 1 à 4 mois. Cependant, une exposition prolongée à la DHT fait que les follicules génétiquement sensibles passent progressivement moins de temps à grandir et plus de temps au repos. Les follicules deviennent progressivement plus petits, dans ce qu’on appelle la «miniaturisation», ce qui les amène à produire des tiges capillaires de plus en plus petites. Finalement, ils arrêtent complètement de produire des poils, laissant une zone chauve. Consulter un médecin Bien que la cause de la perte de cheveux androgénétique soit la même pour tous les hommes (c’est-à-dire les hommes dont la perte de cheveux n’est pas causée par une condition médicale sous-jacente, des médicaments ou du stress), il existe une variation significative de l’âge auquel les hommes commencent à devenir chauves, ainsi que l’étendue de leur calvitie. Cette grande variabilité est due au fait que l’expression de la perte de cheveux androgénétique est significativement affectée par trois facteurs liés: les gènes, les hormones et l’âge. Explorons chacun de ces importants contributeurs à la perte de cheveux chez les hommes. Calvitie: gènes, hormones et âge

Gènes dans la perte de cheveux

Beaucoup de gens ont entendu dire que «la perte de cheveux vient du côté de la mère de la famille», mais c’est en grande partie un mythe: bien qu’il y ait une fréquence légèrement plus élevée d’hérédité du côté de la mère, la perte de cheveux masculine est un trait génétique qui peut être hérité de l’un ou l’autre parent. La recherche suggère qu’il s’agit d’un trait polygénique, impliquant plus d’un gène, et il est beaucoup plus compliqué qu’on ne le pensait à l’origine. Un peu d’histoire sur la génétique: un gène est une petite partie du manuel d’instructions héréditaire codé chimiquement qui se compose de 23 paires différentes de chromosomes. Il se trouve dans chaque cellule de notre corps. Vingt-deux des paires sont appelées «autosomes» et la 23e paire est une paire de chromosomes sexuels (le chromosome X ou Y). Chez les hommes, les chromosomes sexuels comprennent un chromosome X et un chromosome Y, tandis que chez les femmes, la paire se compose de deux chromosomes X. Ces instructions génétiques contrôlent tout, du développement d’un fœtus à la couleur de vos yeux. Les gènes peuvent être «dominants», en ce sens que le gène ne doit être présent que dans un chromosome d’une paire pour que le trait apparaisse, ou «récessif», dans lequel le gène doit être présent dans les deux chromosomes pour que ce gène soit activé ou « exprimé ». On pense que les gènes les plus importants impliqués dans l’alopécie androgénétique sont dominants. On estime que les gènes régissant la calvitie commune sont à la fois liés au sexe et autosomiques.

L’hérédité du côté maternel de la famille peut être légèrement plus courante en raison de la présence d’un gène récepteur des androgènes (AR) important sur le chromosome X. On ne pense pas que le chromosome Y contienne des gènes qui affectent la chute des cheveux. L’hérédité du côté du père s’expliquerait par la présence d’un gène autosomique (non sexuel), mais ce gène reste à découvrir.

En résumé, l’alopécie androgénétique est considérée comme un trait génétique «dominant» transmis par votre mère ou votre père, mais avec une légère prédisposition au côté maternel en raison de la présence d’un gène récepteur des androgènes important sur le chromosome X. Pour que la perte de cheveux devienne apparente, le trait doit être exprimé – à travers des changements dans la production d’hormones ou des changements dus au processus de vieillissement.

Hormones dans la perte de cheveux

Les hormones sont des substances biochimiques produites par diverses glandes situées dans tout le corps. Ces glandes sécrètent des hormones directement dans la circulation sanguine, répandant les produits chimiques dans tout le corps. Les hormones sont très puissantes; des quantités infimes peuvent avoir des effets profonds sur votre corps.

La testostérone, la principale hormone sexuelle masculine, et d’autres hormones qui ont des effets masculinisants sont fabriquées principalement dans les testicules. Ce n’est qu’après le développement et l’agrandissement des testicules pendant la puberté que les hormones peuvent atteindre un niveau dans la circulation sanguine suffisant pour commencer le processus de calvitie. En plus des testicules, les glandes surrénales, situées au-dessus de chaque rein chez l’homme et la femme, produisent des hormones androgènes. Chez les femelles, les ovaires sont une source supplémentaire d’hormones qui peuvent affecter la croissance des cheveux.

L’hormone ressentie comme étant directement impliquée dans l’alopécie androgénétique est un dérivé de la testostérone appelé dihydrotestostérone (DHT). La DHT, formée par l’action de l’enzyme 5-a réductase sur la testostérone, se lie à des sites récepteurs spéciaux sur les cellules des follicules pileux génétiquement sensibles provoquant une miniaturisation et une éventuelle calvitie. (Voir le graphique de miniaturisation).

Chez les hommes, l’activité de la 5-a réductase est plus élevée dans la zone de calvitie, ce qui conduit au développement d’une perte de cheveux à motifs. Il commence généralement par une récession de la racine des cheveux et des tempes et / ou un amincissement de la couronne. Il peut commencer dès l’adolescence ou apparaître plus tard dans la vie. La 5-alpha réductase de type II, la forme prédominante dans les follicules pileux, est bloquée par le médicament contre la chute des cheveux finastéride (Propecia). Le finastéride chimique se lie aux molécules de 5-alpha réductase, les empêchant de convertir la testostérone en DHT. La diminution de la concentration de DHT qui en résulte entraîne l’arrêt ou l’inversion du processus de miniaturisation.

Il est intéressant de considérer que si la croissance des cheveux du cuir chevelu ne dépend pas des androgènes, la perte des cheveux du cuir chevelu dépend des androgènes.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020 Premium Estetik Turquie - Greffe de cheveux FUE à Istanbul

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?